5 bonnes raisons d’aller à Parme en Italie

Lors de nos voyages avec mon mari et ma famille. Nous aimons bien un peu visiter les lieux touristiques mais surtout on aime bien regarder et fouiner sur internet pour connaitre les lieux incontournables, les spots à voir absolument, les petits restos sans prétention, les excursions à faire absolument ! Pourquoi aller à Parme en Italie mise à part pour manger des pâtes et du parmesan (ceci est un préjugé !).

Un voyage magnifique pour les yeux et pour les papilles ! Je vais vous parler des 5 choses à faire, à voir quand on va dans cette superbe ville.

1 – Où dormir à Parme ?

Le Grand Hotel De La Ville, magnifique hôtel 5 étoiles situé à 10 minutes à pied du centre historique de Parme et 15 minutes de la gare, il s’agit d’une ancienne fabrique de pâtes. Offrant un grand confort, il propose un large choix de services : réception 24h/24, salle de fitness, wifi gratuit, service en chambre, conciergerie…

Les chambres sont luxueuses et dans un décor sophistiqué. elles disposent de toutes les commodités , certaines ont même une baignoire spa !

Au sein de l’hôtel, un bar et un restaurant : l’élégant Bar dell’Albergo, pour un apéritif traditionnel, et Il Parmigianino où se déguste une cuisine italienne gastronomique.

2- Que faire à Parme ?

Le patrimoine historique et architectural de Parme vaut le détour. Il y a le Parma Baptistery, le baptistère octogonal en marbre rose de Vérone et symbole architectural du passage du roman au gothique ; le Duomo (la cathédrale), fier de ses 900 ans, est quant à lui un chef d’œuvre de l’architecture romane. Sont également à visiter : le palais épiscopal, l’église et le couvent de San Giovanni Evangelista, le monastère de San Paolo, le Gran Teatro Farnese, l’un des plus grands du monde, le Palazzo della Pilotta qui abrite la galerie nationale et le musée national d’archéologie, le théâtre Regio, et la Piazza Garibaldi, la place principale de Parme.

Le centre historique de Parme regorge de ruelles étroites et piétonnières, recouvertes de pavés. On y trouve de jolies maisons colorées et de magnifiques petites épiceries. Le tourisme culinaire y est très important. On ne peut repartir sans avoir goûter (et ramener dans ses valises) le célèbre jambon de Parme, le Proscuitto di Parma, et le parmesan Parmiggiano Reggiano.

Aux alentours de Parme se trouvent le plus grand labyrinthe du monde et des châteaux médiévaux parmi les plus beaux.

3- Où manger à Parme ?

Les trattorias ne manquent pas pour manger sur le pouce. la capitale du “bien-manger” prône les bons produits. De la petite épicerie aux étoilés, difficile d’être déçu.

On y trouve des produits de la région : torta fritta avec jambon de Parme AOP, salame di Felino IGP, coppa di Parma IGP, spalla cotta di San Secondo, culaccia et Parmesan AOP ; un magnifique risotto aux épinards ; en dessert, un assortiment de gâteaux régional (sbrisolona, susanna et crostata di amarene).

  • Bistrot II Cerchio – chef Roberto Pongolini

Une cuisine moderne et raffinée où on peut déguster des sushis au parmesan, de la morue accompagnée de caviar et de glace au parmesan, des annolinis d’été avec des œufs pochés et des pousses d’asperges, un sorbet au lambrusco.

4- Où manger au alentour de Parme ?

  • Les Caves @LesCaves – cheffe Maria Amalia Anedda

Ce cheffe extraordinaire nous a transmis quelques uns de ses secrets de cuisine. Avec elle, nous avons préparé notre diner et un apéritif à base de parmesan avant de déguster ses plats.  Un bouillon de champignons avec des Passatelli au parmesan et un gratin de coquillettes, Saint-Jacques au parmesan, crème de potiron et chou rouge.

De bons produits mis en valeur, une trattoria comme on aime, on y trouve les classiques hors d’œuvres (prosciutto di Parma AOP, salame di Felino IGP, pancetta, culatta…). Accompagnés de torta fritta, de la mortadelle Favola avec de la focaccia, et une superbe glace maison.

5 bonnes raisons d'aller à Parme en Italie

5- Visiter un lieu de production de Parmesan.

Nous avons visité un lieu de fabrication du parmesan Parmigiano Reggiano, véritable produit du terroir italien. Une visite instructive et gourmande.

Le lait de vache arrive 2 fois par jour à la fabrique, le matin et le soir après la traite. Le lait et la présure sont chauffés à 55°C pendant 10 minutes. Temps au bout duquel la présure fait coaguler le lait.

Vient ensuite la rupture du caillé. Étape où le caillé est cassé en petits grains la température est ensuite élevée à nouveau à 55°C 10 minutes.

En 1 heure, les grains de caillé forment une masse compacte au fond du chaudron. S’en suit la séparation en 2 du mélange pour les mouler et les laisser égoutter pendant 3 jours.

Une fois moulées, les meules de parmesan sont réservées dans un bain d’eau salée. Durant 21 jours avant de partir en affinage au minimum 12 mois.

Avant de recevoir son appellation AOP Parmigiano Reggiano. Toutes les meules subissent une série d’examens sonores et visuelles. Réglementée par un cahier des charges extrêmement rigoureux?

La visite se termine par une dégustation de parmesans : les différentes durée d’affinage (de 12 à plus de 40 mois) offrent des goûts et des aspects différents au fromage.

Un superbe voyage avec Poussine, Mummy Chamallow et Framboize in the kitchen. Où nous avons bien rit et tellement bien mangé !

 

Découvrez d’autres articles voyages par ici

Suivez moi sur InstagramTwitterFacebook ou encore Pinterest.